→ CINÉMA

LE FESTIVAL DE LOCARNO

25 films par jour, ça vous dirait?

DU 1er AU 11 AOÛT 2018

• A LOCARNO



EN SAVOIR PLUS:
www.locarnofestival.ch


→ LIRE BIENTÔT NOTRE ARTICLE DANS LES COUPS DE COEUR


 

 

 


C'est un festival où il fait chaud. On a plaisir à retrouver les salles parfois climatisées et la douceur de la Piazza grande quand il ne pleut pas... (Avec les espèces de capes jaunes et seulement vaguement imperméables, il est vrai que le plein air perd de son charme et que le Léopard a beau rugir, on prend l'eau assez rapidement. )

Il y aura cette année 270 films en 11 jours, ce qui fait à peu près 25 films par jour. Même en vous y mettant à plusieurs, ce sera difficile de tout voir.

Il faut donc faire des choix. Voici ici tout le programme. Comme les films sont projetés plusieurs fois, on sait assez rapidement qui a vu quoi et ce qu'il ne faut pas manquer!

Juste une petite remarque. Il nous semble qu'il y a cette année un peu plus de films suisses, mais peut-être n'est-ce qu'une impression. Le programme Panorama suisse en présente une sélection tous les jours à onze heures. Sur la Piazza Grande  on pourra découvrir «Le vent tourne» de Bettina Oberli. Quant à la section de la Semaine de la critique, elle en compte deux sur sept...

Regards en arrière:
Tous les ans, le festival propose des rétrsopectives. Cette année, au programme: Léo Mc Carey (1896-1969) qui fut «l’inventeur du tandem Laurel et Hardy, le créateur de comédies irrésistibles, l’auteur d’un des plus beaux et des plus admirés mélodrames du cinéma hollywoodien...». (Lire la suite sur le site de la Cinémathèque française
Ses films seront également à voir au Filmpodium...

Alire les impressions de Valérie Lobsiger sur une édition précédente: ici

L'interview de Carlo Chatrian, le directeur artistique sur Télérama: ici
............

Et les prix?
.Léopard d'or:
A land imagined, de Yeo Siew Hua, Singapour
.Prix spécial du jury: M de Yolande Zauberman, France
. Prix de la mise en scène: Tarde para morir joven, de Dominga Sotomayor, Chili

.Compétition Cinéastes du présent
Léopard d'or:
Chaos de Sara Fattahi, Syrie
.Prix spécial du jury:
Closing time de Nicole Vögele, Suisse

Et sans trop de surprise, le prix du public:
BlacKkKlansman de Spike Lee, EU,