→ CINÉMA

WO BIST DU JOAO GILBERTO?

Ho ba la la - Une quête et une enquête

EN SEPTEMBRE 2018

• EN SALLES



Un film de Georges Gachot, 2018, F/CH/D, 107'

A Zurich, du jeudi 6 au mercredi 12 septembre au Lunchkino au cinéma Arthouse Le Paris.

Le 6 en présence du réalisateur.
Plus d'infos ici: https://www.arthouse.ch/aktuell/datum/06-09-2018/

Puis en salles en Suisse à partir du 13 septembre 2018: www.hobalala-film.com

Actuellement au Arthouse Movie 2 à 18h10!

A partir de jeudi 4 octobre au Uto à 18h
Kalkbreitestrasse 3, 8004 Zürich


09 JoaoGilberto GachotFilms
Une quête et une enquête... Le journaliste et écrivain Marc Fischer sur les traces de l'inventeur de la Bossa Nova...
02 JoaoGilberto GachotFilmsChacun cherche son Joao... Georges Gachot en détective improbable dans les rues de Rio, magnifiée...
07 JoaoGilberto GachotFilmsJoao Donato, musicien et compositeur et Miucha, l'une des ex-femmes de Joao Gilberto - Son rôle est ambigü, est-elle en contact régulier avec le père de sa fille, Bebel Gilberto? Est-ce vraiment lui à qui elle parle au téléphone devant le réalisateur?
gilberto




 

 

 


Quatrième semaine que le film de Georges Gachot est à l'affiche!


Tout le monde connaît aujourd’hui encore «Ho Ba La La», cette chanson de Gilberto datant de 1959. Joao Gilberto, inventeur de la Bossa Nova, est un musicien brésilien que plus personne n’a rencontré depuis plus d’une quinzaine d’années. Aux dernières nouvelles, il vivait retranché dans une chambre d’hôtel, ne sortait qu’à la nuit tombée et n’aimait rien tant que jouer de la guitare dans des salles de bains à cause de l’acoustique. Est-il encore en vie? Au fur et à mesure que le réalisateur mène son enquête, on comprend que la réponse (même si, à la fin, on en obtient le début d’une) importe moins que le chemin pris pour tenter d’atteindre ses rêves. Le film questionne. Est-ce que c’est le lieu qui crée l’artiste ou l’inverse? Que cherche-t-on dans la vie? Quelle est la vérité sur cette terre sinon celle qui nous arrange le plus de croire? A s’entêter, ne risque-t-on pas de se perdre? Joao, ange ou démon, possède chacun de nous. Il est à l’image de nos aspirations les plus obsédantes et secrètes: si proche et en même temps, inaccessible.(VL- 20/08/2018 dans Mon Festival de Locarno)

CHACUN CHERCHE SON JOAO
En se basant sur le livre du journaliste allemand Marc Fischer «Ho ba là là, à la recherche de Joao Gilberto», Georges Gachot part à son tour sur les traces du mythique inventeur de la Bossa Nova dans les rues de Rio.
Dans cette double quête, Fischer et Gachot cherchant Joao, le livre de l'un sert de guide à l'autre. C'est à la fois un documentaire et une fiction, un essai intime et une tentative d'illustrer par la beauté de l'image, du son et du texte ce qui fait la spécificité de cette musique entêtante. C'est peut-être un film sur les chimères, mais c'est surtout une déambulation dans Rio la magnifique et le Brésil des musiciens, si cher au réalisateur («Maria Bethania, Musica e parfume», «O Samba», «Rio Sonata»...).
Il illustre par la construction circulaire, ou plutôt en spirale, du récit la beauté mélancolique d'une mélodie qui - en vous tournant la tête - ne cesse de vous hanter. Mais le réalisateur n'oublie pas de ne pas trop se prendre au sérieux dans cette quête quasi-existentielle. Il lui arrive de se moquer avec gentillesse. Et aussi humour.
(AAE-30/08/2018)