→ CINÉMA

120 BATTEMENTS PAR
MINUTE

Act up se démène dans les années 90

LE 1er DÉCEMBRE 2017, PUIS À PARTIR DU 18 JANVIER

• EN SALLES



Projeté à Zurich à 20h30 au Picadilly et à Lucerne au Stattkino dans le cadre de la journée internationale de prévention du Sida le 1er décembre. Puis en salles en Suisse alémanique à partir du 18 janvier 2018

Un film de Robin Campillo, 2016, F, 2h23'
Avec:
Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel, Antoine Reinartz entre autres


→ LIRE BIENTÔT NOTRE ARTICLE DANS LES COUPS DE COEUR

120 bpm

120 BATTEMENTS PAR MINUTE PHOTO5Contre l'indifférence des pouvoirs publics et des politiques... contre les assureurs, les laboratoires pharmaceutiques etc...

 

 


L'HISTOIRE:
C'est le début des années 90 sous Mitterrand. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale.
Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par Sean, à la fois radical, attachant, tendre, inattendu. courageux. Et très malade. Nathan, un des seuls du groupe à être séronégatif, non seulement rejoint le combat mais s'engage en première ligne.

CE FILM EST BOULEVERSANT
Il nous montre le combat de ce petit groupe d'activistes (gays, lesbiennes, hémophiles etc.), la force et la qualité de leur engagement, leur tenacité. Peut-être aussi sommes-nous si touchés, car il montre une génération qui est la nôtre et qui est née à la sexualité au moment de l'apparition du sida. 

UN FILM ENCORE D'ACTUALITÉ aujourd'hui, alors que les séropositifs ont encore du mal à exercer certains métiers, si ce n'est  dans le secret. Au moment où on parle beaucoup de la libération de la parole (drôle d'expression!), cette prise de parole publique et ce passage aux actes fait du bien. Il montre combien il est important de s'engager publiquement, et par divers moyens pour faire avancer, et les mentalités, et les lois, et les questions économiques qui lui sont liées.

Notre bémol: il est un peu long...

A LIRE BIENTÔT NOTRE ARTICLE!