→ CHANSON/MUSIQUE

ÉPRISES DE REPRISES

phaneeLe premier album de la jeune musicienne Phanee de Pool est plein d'inventivité. On aime beaucoup!

On écrira bientôt un petit texte sur le magnifique «Partir» d'Elina Duni...

Et on attend l'album d'Angèle qui devrait sortir cet automne...


 

 


LES MÊMES TEXTES, D'AUTRES UNIVERS

Texte: Sandrine Charlot


C'est la rentrée, la reprise donc, et on s'est dit qu'on allait recommencer en douceur et en musique. Et parler de la reprise... à notre façon!


→ PRINT


Voici trois jeunes musiciennes qui ont repris des chansons connues et les ont enrichies de leurs propres univers. Et leurs reprises nous ont fait redécouvrir ces morceaux. Quel plaisir!

Écoutons d'abord cette reprise de «DÉJEUNER EN PAIX» de Stefan Eicher par la jeune bernoise PHANÉE DE POOL. Ce n'est pas seulement le coup de cœur de l'Académie Charles Cros en 2018, c'est aussi le nôtre... Son Slap (entre slam et rap) nous fait craquer et ... on aimerait bien l'inviter à Zurich.  A suivre donc! www.phaneedepool.com

Ensuite, changeons de groove et passons à ELINA DUNI reprenant Jacques Brel «JE NE SAIS PAS», merveilleuse et désespérée chanson d'amour sur son dernier album PARTIR. C'est lent, doux, et si juste dans sa tristesse. «Je ne sais rien de tout cela... mais je sais que je t'aime encore...» La voix limpide d'Elina Duni rend le désespoir encore plus palpable, on sent que même le vent ne parvient pas à sécher les larmes...
elinaduni.com
Elle sera avec nous et l'auteure Bessa Myftiu le 24 octobre à 18h. Vous viendrez? 

Enfin, pour terminer, plongeons avec ANGÈLE qui réinvente «LES AMOUREUX DES BANCS PUBLICS» de Georges Brassens.
La jeune bruxelloise décale tout ce qu'elle touche et fait tomber les tartines au lieu de les mettre dans sa bouche. On ne va pas écrire une tartine sur elle, juste vous donner envie de la découvrir. C'est espiègle, c'est souvent en franglais (shocking!), et on adore aussi «La thune» par exemple. 

(scz - 20/08/2018)