→ CINÉMA

Et au pire on se mariera 260x355

VISIONER UN FILM ET/OU RENCONTRER SON RÉALISATEUR OU SA RÉALISATRICE

EN MARS 2018 DANS PLUSIEURS VILLES DE SUISSE ALÉMANIQUE

 



LE FILM DE LÉA POOL SORTIRA LE 22 MARS SUR LES ÉCRANS DE SUISSE-ALÉMANIQUE


→ A LIRE ICI NOTRE ENTRETIEN AVEC LÉA POOL


LA HEP DE LUCERNE A PRÉPARÉ UN DOSSIER PÉDAGOGIQUE TRÈS DÉTAILLÉ SUR LE LIVRE QUI A SERVI DE BASE À L'ADAPTATION DE LÉA POOL

Ce projet est rendu possible grâce au soutien de l'OFC.
Minfestival logo n b pos 

Nous proposons aussi le film BOUNTY: ici
Nous proposons aussi des rencontres autour du film d'animation: ici

Minifestival en 2018

Lorsque nous avons appris en juin dernier que la SLFF aurait désormais des thématiques géographiques et que l'édition 2018 porterait sur les francophonies d'Amérique, nous avons tout de suite pensé évidemment pensé à la réalisatrice canado-suisse Léa Pool, qui porte depuis longtemps un regard singulier et riche sur l'adolescence et dont nous apprécions la filmographie. Elle aborde en effet souvent les fractures, les déchirures, les immenses difficultés vécues par les jeunes et notamment les jeunes filles. On a beaucoup aimé «Emporte-moi», «Maman est chez le coiffeur» par exemple.

Et en effet, la réalisatrice sera là!

Nous proposons aux classes de voir au cinéma son dernier film:
.le film de Léa Pool «Et au pire, on se mariera» en présence de la réalisatrice Léa Pool et d'Elisa Garbar, la productrice suisse.

Durée: film plus discussion: 2h
Au cinéma - Film Suisse/Canadien, 2017, 90'

Le film est une adaptation du premier roman éponyme de Sophie Bienvenu qui a connu un grand succès au Canada, notamment dans la catégorie livre pour lycéens.
C'est un monologue écorché-vif sur un amour-dérangeant, criminel.

Nous conseillons aux classes qui s'inscrivent de lire le court roman ou au moins des passages. Et aux enseignants de consulter le dossier pédagogique conçu par la HEP de Lucerne.

ET AU PIRE, ON SE MARIERA
L'histoire:
«Aïcha n'a pas la langue dans sa poche. Elle se sent incomprise et elle-même ne comprend pas vraiment le monde des adultes. Elle en veut à sa mère qui a quitté son beau-père, d’origine algérienne, qu'elle aimait tant, sans doute un peu trop. A partir de quand peut-on parler d'abus?
Quand elle rencontre Baz, c'est le coup de foudre. Mais le musicien est deux fois plus âgé qu’elle et les histoires qu'elle s'invente vont provoquer la catastrophe.»
C'est un film sur la fragilité d'une adolescente, et aussi sur la violence dont elle est capable.

En français (avec l'accent québecois), sous-titres en allemand. 
Ce film est présenté dans le cadre de la SLFF, qui a pour thème cette année les francophonies d'Amérique.

Âge: à partir de 16 ans/Gymnases/écoles professionnelles
Dossier pédagogique réalisé par la HEP de Lucerne à consulter impérativement: ici
---------

 

 


LES DATES

ZURICH:
- Mercredi 21 mars: 9h30-11h45 au cinéma Picadilly
Réservations: avant le 12 mars
Partenaires: Les enseignants des gymnases du canton de Zh
En présence de Léa Pool

BÂLE:
- Jeudi 22 mars 14h-16h15 au cinéma Kult.Kino.
Réservations:    
Partenaire: Département de l'Instruction publique du Canton de Bâle-Ville
Discussion après le film avec la réalisatrice Léa Pool

LUCERNE
- Jeudi 29 mars 9h30-11h30 au Stattkino
Réservations:  
Partenaire: Haute école pédagogique de Lucerne
En présence de Léa Pool

ZOUG
- Vendredi 23 mars, de 14h20 à 16h45 au Kino Seehof
Réservations:
En présence de Léa Pool
Partenaires initiateurs: Les enseignants de Zug

CONDITIONS DE PARTICIPATION
Inscrivez-vous avec votre classe pour l'une des projections scolaires proposées avant le 10 mars 2018.

Tarif: 10 francs. Mais consultez-nous si cela vous semble trop cher. Nous essaierons de trouver une solution.

POURQUOI?
Nous aimons le cinéma et participons depuis des années à la Semaine de la langue française et de la francophonie (www.slff.ch). Cette année, nous proposons ce film en lien avec la thématique choisie par la SLFF 2018, les Francophonies d'Amérique du Nord. Car le film se passe à Montréal, dans un quartier du Centre-Sud.