→ CINÉMA

SUR LES TRACES D'ALEXANDRE
YERSIN

«Ce n'est pas une vie de ne pas bouger»

A PARTIR DU 3 DÉCEMBRE 2015

• CINÉMA STÜSSIHOF, NIEDERDORF



Kino Stüssihof
Stüssihofstatt 13
8001 Zürich
www.arena.ch/de/stuessihof

Séances: 18h15, salle 2 jusqu'au 9 décembre et à 16h du 10 au 16 décembre.

«Ce n'est pas une vie de ne pas bouger», documentaire de Stéphane Kleeb, Suisse,
en français (sous-titres allemands)




Alexandre Yersin sur éléphant 280

Yersin et sa paillotte HongKong1 5 

 

 


Il est l'homme qui a vaincu la peste. Alexandre Yersin, médecin, aventurier, élève de Louis Pasteur, a sillonné l'Asie et surtout est parvenu à isoler le bacille de la peste. Né dans le canton de Vaud en 1863, il quitte très vite le laboratoire pour sillonner la planète. Son parcours tient en haleine. Le documentaire de Stéphane Kleeb raconte cette vie palpitante qui a valu à ce grand chercheur et voyageur le statut de héros... au Vietnam. Et qui a aussi inspiré à Philippe Deville un roman biographique très remarqué «Peste et Choléra».

 Alexandre Yersin (1863-1943) besiegte die Pest. Kaum jemand kennt heute im Westen seinen Namen. In Vietnam wird der Schweizer als Bodhisattva verehrt. Als erster Weisser bereist er in Indochina das Land der Moi. Er vermittelt zwischen sich bekämpfenden Stämmen und freundet sich mit ihnen an. 1894 bricht in Südchina die Pest aus und bedroht über Hongkong auch Europa. Der durch ihn entdeckte Pestbazillus wird nach ihm benannt (Yersinia Pestis). Er entwickelt sogleich ein Antiserum. Als Erster gelingt es ihm quasi über Nacht einen Pestkranken zu heilen, was einem Wunder gleicht. Eine Spurensuche.

→ LIRE AUSSI NOS QUESTIONS AU RÉALISATEUR