→ ART/MUSÉES

MATISSE -
MÉTAMORPHOSES

Le peintre était aussi sculpteur

DU 30 AOÛT AU 8 DÉCEMBRE 2019

• KUNSTHAUS ZH



Heimplatz 1
CH-8001 Zurich
www.kunsthaus.ch

Entrée: 23.–/18.– (tarif réduit et groupes), gratuit pour les moins de 17 ans

Visite guidée en français: le 21 septembre à 16h (1 h) avec Marion Bernauer : Billet de l'exposition plus 6.- (4.-) . En savoir plus

Rencontre le 26 septembre à 18h30 (1h30): Henri Matisse à Nice par Claudine Grammont, spécialiste de Matisse et directrice du Musée Matisse.


matisse Atelier d'Henri Matisse dans l'ancien Hôtel Regina à Cimiez près de Nice, 1953
Archives Henri Matisse, Issy-les-Moulineaux© Succession Henri Matisse/ 2019 ProLitteris, Zurich

 

 


Henri Matisse (1869–1954) était déjà célèbre de son vivant comme peintre et inventeur des «papiers découpés». Mais on sait beaucoup moins qu’il travaillait aussi l’argile et le plâtre et tenait à être reconnu comme sculpteur.

Les quatre bas-reliefs en bronze «Nu de dos (I-IV)» constituent non seulement son œuvre plastique majeure mais aussi un jalon de la sculpture moderne. (...)
Les différentes sources d’inspiration de Matisse – nus photographiques, modèles antiques et africains – ainsi que des photographies montrant l’artiste travaillant la sculpture complètent l'exposition. Plus de 70 œuvres sont à voir dans la grande salle d'exposition du Kunsthaus.

Pourquoi métamorphoses?
Matisse s'intéresse d'abord aux œuvres de Rodin, Maillol ou Bourdelle. Ses sculptures s'éloignent de l'idéal naturaliste, elles gagnent en force et en abstraction. «Nu de dos I-IV» est suivi de «Nu couché I-III», les  figures graciles «Madeleine I-II» précédent les bustes volumineux «Jeannette I-V». Et c'est vraiment tout le processus de création qui est au centre de l'exposition. Un processus parfois long, il travaille le motif du «Nu de dos» pendant plus de 20 ans.

Exposition organisée en coopération avec le Musée Matisse, Nice. L'expo du Kunsthaus partira en effet ensuite à Nice (de février à mai 2020).

Commissaire: Sandra Gianfreda
Co-commissaire: Claudine Grammont.

Pour aller plus loin:
«Tout Matisse», sous la direction de Claudine Grammont, Bouquins-Robert Laffont, 917 pages, 32 euros