→ LIVRES /IDÉES

GEORGES SCHWIZGEBEL

«Le journal de Darwin» et sortie de la «Filmonographie 1974-2020»

DU 22 OCTOBRE AU 21 NOVEMBRE 2020

• ANIMATORIUM / ZH



Animatorium
Leuengasse 15
8001 Zurich
Tél.: 044 363 11 83


Le flyer: ici

Vernissage: jeudi 22 octobre 2020 de 17h à 20h en présence de Georges Schwizgebel.

Heures d'ouverture:
mercredi-vendredi de 14 à 19h, samedi de 12 à 17h ou sur rendez-vous

Schwizgebel
Darwin Still 2K 0011104
Darwin Still 2K 0009334
Darwin Still 2K 0001340
Darwin Still 2K 0002396

 

 

 


GEORGES SCHWIZGEBEL
Exposition «Le journal de Darwin» et sortie du livre «Georges Schwizgebel – Filmonographie 1974-2020»

L’Animatorium présente le dernier court-métrage de Georges Schwizgebel «Le journal de Darwin» ainsi que des peintures originales du film, des dessins d’animation au crayon, dessins et esquisses préparatoires et autres documents du procès créatif.

Depuis bientôt 50 ans, Georges Schwizgebel réalise des films d’animation indépendants qui concilient techniques traditionnelles et audace visuelle et narrative. Il a reçu de nombreux prix, et même, en 2018, «le Prix d'honneur du cinéma suisse».

Ce sera également l’occasion de fêter en Suisse alémanique la sortie du livre: «Georges Schwizgebel – Filmonographie 1974-2020», une publication qui réunit l’ensemble du travail artistique de Schwizgebel, Le film est paru chez Hélice Hélas, Vevey, et La Cinquième couche, Bruxelles.

QUELQUES RENDEZ-VOUS
Le 22 octobre, vernissage en présence du réalisateur de 17h à 20h.

Le 28 octobre: journée internationale du film d'animation: présentation de films de Georges Schwizgebel dans la galerie, 19h-20h. Merci de vous inscrire.

Invitation georges Schwizgebel zh

Georges Schwizgebel a reçu deux fois le Prix du cinéma suisse dans la catégorie «Meilleur film d'animation», en 2002 pour «La jeune fille et les nuages» et en 2016 pour «Le roi des aulnes».

Né en 1944 à Reconvilier (BE), Georges Schwizgebel commence par faire des études à l'Ecole des Beaux-Arts et des arts décoratifs à Genève. Avec Daniel Suter et Claude Luyet, il fonde en 1971 le studio GDS, où voient le jour des travaux de commande et des productions indépendantes.