→ CINÉMA

LES FILMS DE GUILLAUME
DUSTAN

Journal-film, cinéma expérimental, confessions...

JUSQU'AU 16 MAI 2021

• FRI-ART



Fri Art Kunsthalle
Petites-Rames 22
1700 Fribourg
+41 26 323 23 51

www.fri-art.ch

L’exposition est organisée en collaboration avec Treize (Paris).

Commissariat: Julien Laugier, Pascaline Morincôme, Olga Rozenblum
Production : Fri Art Kunsthalle – Marie Gyger, Nicolas Brulhart.


→ LIRE BIENTÔT NOTRE ARTICLE DANS LES COUPS DE COEUR

vintage... Entre journal filmé, cinéma expérimental, confession, les films plongent le spectateur-témoin dans le flux temporel d’une époque pas si distante de la nôtre, mais qui semble pourtant assez éloignée pour que notre moment entre en dialogue avec elle.

L’exposition se présente comme une expérience à la croisée du cinéma et de la littérature, au carrefour du regard, de l’écoute et de la lecture.

 

 


COMMUNIQUÉ:

Entre 2000 et 2004, Guillaume Dustan (1965-2005, Paris), l’écrivain français, éditeur, magistrat, artiste et personnalité publique, réalise dix-sept films avec une caméra DV légère. Ces films constituent une partie importante de son œuvre très peu connue à ce jour. Leur exposition à Fri Art permet de jeter un regard neuf sur une figure clé de la littérature française et de la culture queer au tournant du millénaire. Plusieurs d’entre eux sont réalisés à Zurich et ailleurs en Suisse, où Dustan se rendait régulièrement pour rendre visite à ses amis.

Dans son dernier livre paru en 2005 (Premier Essai, Flammarion), Guillaume Dustan publie sa filmographie complète. Il décrit comme il suit des objets alors inconnus du public: «Mes films sont tournés selon le dogme warholien en DV avec une très jolie caméra Sony qui fait une image très étrange, sans générique, en son direct, sans montage. C’est filmé-monté.»

L’exposition réunit:
.les 13 films visibles de la filmographie5,
.les huit livres écrits par Guillaume Dustan,
.et pour la première fois l'ensemble de la collection des livres du Rayon, première collection LGBTQ en France, qu'il a créée et dirigée de 1999 à 2003. (NDLR: Super heureuse de découvrir le livre de Geneviève Pastre, entre autres!)

Une sélection de films est présentée en projection, et la filmographie complète est accessible sur des postes de consultation, selon quatre cycles définis par Dustan lui-même dans son dernier livre Premier Essai6:
- Trois films d'appartement: autobiopornographie, l'intérieur du ghetto7;
- Le cycle de Tristan: son histoire d'amour avec Tristan sur quatre ans, «je fais ce film pour savoir si je t'aime encore»;
-Les films d'entretien: une conférence sur «la littérature et la sexualité» à Valence (et un voyage raté à Ibiza), un entretien sur «la gauche» avec un journaliste, et une déconstruction de l'histoire de la littérature avec l'éditeur Pierre Dulieu;
-La communauté: la culture communautaire, des squats queer à Londres et à Zurich, une dernière performance à Paris, un entretien sur «la gauche» avec un journaliste, et une déconstruction de l'histoire de la littérature avec l'éditeur Pierre Dulieu;
-La communauté: la culture communautaire, des squats queer à Londres et à Zurich, une dernière performance à Paris.

Publié le 26/03/2021