→ CHANSON/MUSIQUE

QUESTIONS À CARINE ZUBER, CO-DIRECTRICE DU MOODS

nuit francofolle 2017

17 03 MoodsFlyer Nuit FR V 1

 


POURQUOI EXPLOSION DE CACA POUR «LA NUIT FRANCOFOLLE»?

Questions: Sandrine Charlot Zinsli


LA NUIT FRANCOFOLLE  a lieu le 18 mars à partir de 20h30. 

Plus d'infos dans notre agenda: ici

Nos questions à Thomas Bohnet, le DJ de la deuxième partie de soirée: Tour de France

www.moods.ch


→ PRINT


SCZ: Pourquoi ce choix d'Henri Dès et Explosion de caca pour la Nuit francofolle?

CZ: D'abord parce que je suis fan du groupe Explosion de Caca, et ensuite parce que Henri Dès représente certainement l'icône musicale connue par le plus de francophones de par le monde. Le fait qu'il présente une version «déjantée» à un public d'adultes, ses chansons pour enfants, m'a donné envie de rassembler le plus de francophones possibles dans la région de Zurich et de faire de cette soirée «LA SOIRÉE francophone» par excellence, tous types de nationalités, de cultures et de couches sociales confondues.

SCZ: Concrètement, à quoi doit-on s'attendre? Ils seront combien sur scène et pourquoi est-ce interdit aux moins de 16 ans?

CZ: L'expression «interdit aux moins de 16 ans» est utilisée pour faire comprendre qu'il ne s'agit pas d'un concert pour enfants. Il est évident que si des enfants viennent, accompagnés de leurs parents, nous n'allons pas leur interdire l'accès au concert. On peut s'attendre à la «Petite Charlotte» en version plus couillue et punk. Devant un public survolté qui boit des bières et accompagné de deux musiciens déjantés, vêtus en jupe et affublés de perruques. Un contraste total qui fusionne malgré tout.

SCZ: Le mot caca a un côté un peu répulsif mais aussi amusant. C'est presque comme dada en fait. Est-ce que tu as été bercée par les chansons du père, quand tu étais enfant et laquelle te reste en mémoire?

CZ: Alors pour tout dire, entre 6 et 10 ans, garçon manqué qui jouais au foot plutôt qu'avec les barbies, je faisais partie des anti-Henri Dès et anti-Yves Duteil, et je voulais qu'on écoute plutôt Pink Floyd pendant les cours de dessin, mais la majorité l'emportait souvent pour Henri Dès, que je détestais par conséquent, comme toutes les chanteuses et tous les chanteurs pour enfants... En revanche, je fais partie de la même génération que les musiciens d'Explosion de Caca, qui ont, en revanche bercé ma jeunesse estudiantine à Lausanne dans les années 90.

SCZ: Donc en résumé, ce sera vraiment francofun, assez schtarbé et à recommander à tout le monde?

CZ:ouiiiiiiiiiiiiii!

(SCZ 03/03/2017)