→ CINÉMA

ANTOINETTE DANS LES CÉVENNES

jonone1 280Se vider la tête en actionnant ses jambes...
Laure Calamy. © Julien Panié

jonone2 280

jonone3 280Antoinette et l'un des bons génies rencontrés sur le chemin...
Laure Calamy, Denis Mpunga. © Julien Panié
07 cevennesLe meilleure compagnon .. de la femme: l'âne!

Laure Calamy. © Julien Panié, Chapka Films, La Filmerie, France 3 CINEMA





DES BIENFAITS DE LA MARCHE POUR RETROUVER LA LÉGÈRETÉ!


Texte: Dona Carlotta


Le film devait sortir le 24 décembre 2020 sur les écrans suisses allemands, il sort finalement en dvd et sera disponible en streaming le 26 février 2021 sur les plates-formes telles que: UPC, Blue TV, Cinefile, Kino on demand etc.)

Une comédie romantique de Caroline Vignal, France, 2020, 97'

Avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte et Patrick, l'âne!

Ici la bande annonce

A voir aussi: «Au hasard Balthasar» de Robert Bresson, 1966

A lire: «Voyage avec un âne dans les Cévennes», Robert Louis Stevenson, 1878

A découvrir avec les pieds: https://www.rando-hauteloire.fr/chemin-stevenson-gr-70/


Et ici le flyer en allemand: ici

 


→ PRINT


L'ÉTÉ, LA NATURE SAUVAGE
Dans le film de Caroline Vignal sorti en août dernier dans les pays francophones, il fait toujours beau ou presque. Le paysage cévenol déploie sa beauté sauvage sur une heure et demie. Et c'est en marchant qu'on la découvre, au rythme de Patrick, l'âne qui accompagne Antoinette sur le chemin de Stevenson, le fameux GR70.
Après des débuts difficiles, la jeune femme et l'animal s'apprivoisent et se comprennent. Antoinette trouve même deux grandes oreilles attentives à ses confidences.

ANTOINETTE N'A PEUR DE RIEN en tous cas, pas du ridicule. Parmi ses collègues instits, elle est la seule à oser la robe argentée et une déclaration d'amour en public sur fond de Véronique Sanson pour la fête de fin d'année. À la lâcheté bien masculine de Vladimir, qui préfère suivre sa femme, alors que son couple bat de l'aile, elle réagit avec fougue et sans trop réfléchir. Elle aussi, fera une partie du chemin de Stevenson, même si elle n'a jamais fait de randonnée. Elle aussi, sera accompagnée d'un âne, même si elle ne sait même pas faire de nœud pour l'attacher!

CONTE ET RENCONTRES
Sur le chemin, elle croise pléthore de bon génies qui lui permettent «d'avancer», du motard «plus crooner que motorhead», à la rebouteuse qui comme Zorro surgit à cheval au bon moment de la montagne. Car il y a du conte dans ce récit, et aussi un peu de magie. A son réveil au petit matin dans la forêt baignée de lumière, elle est entourée d'animaux qui lui veulent tous du bien.

DE LA LÉGÈRETÉ AVANT TOUTE CHOSE
Laure Calamy interprète avec justesse le rôle de cette jeune femme libre qui retrouve sa légereté en se libérant d'un amour impossible et pas si grand que cela. L'amour tendre et physique, la marche, le rire, la gentillesse et la compagnie de l'âne la remettent sur le bon chemin, celui de tous les possibles. Benjamin Lavernhe est touchant, on ne parvient pas à en vouloir à son personnage de ne pas choisir l'amante espiègle à la femme sèche mais clairvoyante. C'est un film qui - encore plus aujourd'hui - fait du bien, dans la mesure où il parle d'un temps qui nous semble lointain, où la spontanéité et les contacts humains étaient sans autre possibles.

Sorti juste avant Noël en Suisse alémanique, le film aurait fait fureur. Les spectateurs se seraient précipités pour sentir le grand air, se dégourdir les jambes et les muscles zygomatiques pendant la période des fêtes!

Mais ce n'est que partie remise, le film sortira dès que les salles rouvriront, et c'est très bien comme cela!

DC_ 16/12/2020